On ne peut pas compter sur le capitalisme pour sauver l’environnement

Europe, la moitié de la production d’électricité (en gros 1 500 TWh sur 3 000) est aux mains de sept monopoles : GDF, EDF, RWE, EON, ENI, Waterfall, ENEL (les « sept sœurs », [De Meester 2013:118]).

Capitalisme : loi de la production de plus-value [Manuel…]
c’est-à-dire toujours chercher le profit maximum.
(Attention : prendre le mot « loi » au sérieux : ils n’ont pas le choix.)

Outre un problème d’environnement, l’énergie est un problème social (besoin de base, au même titre que l’alimentation ou le logement) [De Meester 2013:21, 63, 218 entre autres]

Ce n’est pas dans les priorités du capitalisme, ni à sa portée ;
une seule solution, le socialisme :

En attendant : le service public

Dominique Meeùs . Date: 2014-03-06T17:20