Le temps qu’il fait à Bruxelles   Le temps de Bruxelles :

Dominique Meeùs
Dernière modification le   
retour à la table des matières — à l’index — à ma page de départ

Source des données pour un publipostage

Supposons que j’aie des adresses et d’autres données sur les personnes dans une table ListeDonnées.calc, par exemple, mais ce pourrait être en CSV. Il faut commencer par faire connaître ces données à Base. Dans LibreOffice, je demande un nouveau document de type Base de données et dans la boîte de dialogue, je choisis Connecter une base de données existante et je sélectionne le type Classeur. Dialogue suivant : Parcourir, je sélectionne le fichier ListeDonnées.calc. Dialogue suivant : Oui, je souhaite que l’assistant enregistre la base de données. Si les données sont parfaitement en ordre et qu’on n’a pas l’intention d’ajouter ou de modifier encore les données maintenant, on ne coche pas Ouvrir la base de données pour édition. Terminer ouvre le dialogue d’enregistrement. Je choisis comme nom de fichier, par exemple, ListeDonnées.odb. Ce fichier ne contient pas une copie du contenu de ListeDonnées.calc mais seulement un renvoi, et ça se voit à la légèreté du fichier .odb. Cette opération ne doit être faite qu’une fois pour un ensemble de données. On peut ensuite modifier la ListeDonnées.calc et utiliser les données à travers ListeDonnées.odb. Si le fichier Calc contient plusieurs feuilles, on a plusieurs tables avec lesquelles on peut personnaliser des documents tout à fait différents. J’ai expérimenté la chose avec des données venant de Calc, mais Base se connecte à une grande variété de bases de données et ça devrait fonctionner tout aussi bien.

Pour des fichers CSV, choisir le type Texte. Le dialogue suivant demande alors un dossier (et non un fichier). La base reprendra comme tables tous les fichiers textes du dossier (au choix *.txt ou *.csv ou autres). Si le CSV n’a pas une première ligne de nom de champs, il faudra, après avoir créé la base, l’ouvrir et le dire : menu Édition, commande Base de données, sous-commande Propriétés, onglet Paramètres supplémentaires : décocher Texte avec en-tête (qui est coché par défaut). On arrive au même dialogue en cliquant du bouton droit sur le nom d’une table.

On peut bien sûr partir d’une vraie base de données .odb existante ou créée pour l’occasion. Il faut cependant l’enregistrer, ce qui se fait dans les options générales de LibreOffice : dans n’importe quelle application de LibreOffice, menu Outils, commande Options, dans l’abre, développer la branche LibreOffice Base et sélectionner Base de données. Dans le volet de droite, cliquer Nouveau et cetera.

Dominique Meeùs . Date: 2011… 2019