Dominique Meeùs
Dernière modification le   
retour à la table des matières — à l’index — à ma page de départ

Préparation du texte

Table of contents

Selon ce qui est dit ci-dessus, un texte reçu à traduire, on ne le met pas tout de suite dans un projet OmegaT, mais dans un répertoire habituel ; dans l’exemple ci-dessus, ce serait :

Avant de lancer OmegaT, il est bon de préparer le texte. OmegaT va conserver dans le fichier cible le nom de fichier source et, le mieux possible, sa mise en page. Je propose donc ne pas modifier le fichier reçu à traduire, mais de le sauver sous le nom qu’on entend lui donner dans la langue cible et en format de texte ODF 9. On a donc maintenant un fichier source inchangé (par exemple Gelieve dit te vertalen.doc) et le même contenu source dans un fichier avec le titre cible (par exemple Prière de traduire ceci.odt). C’est seulement ce dernier qu’on va préparer, puis traduire avec OmegaT.

Notes
9
ODF est le sigle de Open Document Format, une série de formats de fichiers pour des documents de bureau : textes, tableurs… Le format ODF pour les textes est utilisé par diverses applications de traitement de texte, comme LibreOffice ou Apache OpenOffice (AOO, anciennement OpenOffice.org, Ooo). Le fichier d’un texte en ODF a habituellement l’extension .odt. Omegat peut travailler dans ces fichiers, ainsi que dans les fichiers MS Word modernes (.docx), mais pas dans les fichiers MS Word anciens (.doc). Ces derniers doivent être convertis, par exemple en ODF texte (.odt).
Dominique Meeùs . Date: 2011… 2016