Dominique Meeùs
Dernière modification le   
retour à la table des matières — à l’index — à ma page de départ

Agenda et contacts du téléphone

Depuis que, assez tard et à un âge relativement avancé, j’ai eu un téléphone mobile, j’ai choisi de l’utiliser comme « organiseur ». Cela me parait un choix assez raisonnable, puisque c’est quelque chose qu’on a le plus souvent sur soi, sauf peut-être en nageant (ce que je fais de moins en moins) ou sous la douche. Cependant l’écran n’est pas énorme (le premier était un Nokia 6021) et je trouvais pratique de récupérer mon agenda pour l’afficher dans l’extension Lightning de mon logiciel de courrier Thunderbird. Le clavier numérique avec trois lettres par touches est moins pratique aussi que celui d’un ordinateur et j’espérais pouvoir écrire les contacts du mobile à partir du PC, ce que je n’ai pas fait en réalité avec le Nokia — mais du moins, il me semblait utile de pouvoir en faire un backup que je puisse restaurer en cas de remplacement du téléphone.

Wammu est l’interface graphique d’une application en ligne de commande Gammu qui peut se connecter par Bluetooth avec un grand nombre de téléphones mobiles (mais surtout les Nokia). On peut lire les contacts, l’agenda, les tâches, les messages d’un certain nombre de téléphones, dont le Nokia 6021. C’est moins bon en écriture. Avec mon nouveau Samsung Champ C3330 (ou GT-C3330), je n’ai pas accès à l’agenda. Les contacts, je peux les lire et les sauvegarder, mais pas les écrire.

Dans le temps, avec mon Nokia, j’ai essayé aussi Gnokii, mais ce n’était pas très convaincant. Le support des autres marques de téléphone semble très limité.

Par contre, pour le Samsung C3330, une fois qu’on y a installé une carte mémoire, on peut faire des sauvegardes vers la carte mémoire. Celle-ci peut être lue comme mémoire de masse en raccordant le téléphone à l’ordinateur par un câble USB. On voit alors en clair les messages, les événements et les tâches (en VCalendar, *.vcs), les notes (en VNote, *.vnt et les contacts (en VCard, *.vcf). On peut éditer ces fichiers et en ajouter de nouveaux et les restaurer dans le téléphone. Je peux donc conserver un backup du téléphone, importer des contacts dans le téléphone (pour autant que j’aie le courage des les écrire en VCard ou que je trouve un programme pour le faire) et exporter des rendez-vous vers mon agenda Lightning (en les passant dans une conversion VCS vers ICS).

En pratique, j’utilise VCS to ICS Calendar Converter. Je sauvegarde tous les rendez-vous notés dans le téléphone (je note toujours là d’abord — c’est mon agenda primaire), j’en copie ceux qui sont nouveaux dans le sous-dossier vcs du convertisseur. (C’est à faire au jugé. Tous les fichiers ont la date de la sauvegarde, pas celle de la prise de rendez-vous et il n’y a pas de datastamp. Un truc est de garder les vieux dans un répertoire et d’y copier les nouveaux en ignorant ceux qui existent déjà. La différence de date permet alors d’identifier les nouveaux. J’effectue alors la conversion pour les importer ensuite dans l’extension Lightning de mon logiciel de courrier Thunderbird.

En ce qui concerne l’encodage des caractères, le Samsung C3330 sauvegarde les champs texte de VCard en ENCODING=QUOTED-PRINTABLE;CHARSET=UTF-8, mais accepte de restaurer de l’UTF-8 non encodé. On peut donc écrire librement des contacts ou des événements. (Je parle bien sûr pour les gens du 21e siècle, pas pour ceux qui écrivent encore dans des systèmes de caractères moyenâgeux comme l’ISO 8859-1 ou le Windows 1252.) Le VCS to ICS Calendar Converter traduit en UTF-8, donc c’est sans difficulté dans ce sens.

Dominique Meeùs . Date: 2011… 2017