Accueil Asbl
Vzw’s
Édition Élections
Verkiezingen
Linux Marxisme Philosophie

Dominique Meeùs
Dernière modification le Vous êtes ici : Accueil >>Linux >> Antidote   

Antidote, correcteur orthographique et grammatical en français

Antidote n’est pas gratuit. On trouve sur le site de Druide une liste des partenaires où on peut le trouver. C’est même très loin d’être gratuit, mais c’est ce qu’on fait de mieux dans le genre. On trouve Antidote en boîte sur les rayons des magasins de logiciels. Pour une entreprise ou autre institution, il vaut la peine de demander le prix des licences multipostes.

J’ai eu l’occasion d’installer des Antidote HP d’une association amie. En licence multipostes on reçoit un accord de licence, un numéro de série, un code quota et un lien de téléchargement. Le fichier téléchargé est une archive contenant les instructions d’installation et un programme exécutable Installe_Antidote.bash. Il suffit d’exécuter cet exécutable et ça y est. Remarques et difficultés possibles :

  1. Il faut désinstaller un éventuel Antidote RX. Il faut de même désinstaller les extensions d’OpenOffice.org, Firefox et Thunderbird qui appellent Antidote RX.
  2. Si Antidote redemande le code (code quota pour une licence multipostes) à chaque démarrage : démarrer une fois Antidote par sudo AntidoteHD et donner le code.
  3. Si Antidote redemande de personnaliser le logiciel à chaque démarrage : vérifier les permissions de votre dossier personnel .Antidote.
  4. Si on a un ancien dictionnaire (DicoPers.atq dans le dossier .Antidote), il est récupéré sous le nom DicoPersV2.atq. Pour un gros dictionnaire, ça peut durer tellement longtemps qu’on pense, à tort, qu’Antidote s’est planté. Aller faire un citron pressé ou un café et le savourer avec un bon livre.

Installation Andidote RX

J’ai installé avec succès en février 2008 une version 1 d’Antidote RX sous Ubuntu 7.10. (J’avais réinstallé le système d’exploitation et donc perdu une installation antérieure d’Antidote). Je l’ai ensuite mise à jour au niveau v.6.

J’ai installé avec succès en juillet 2008 une version 1 d’Antidote RX sous Ubuntu 8.04. (J’avais installé 8.04 sur un nouveau processeur et une nouvelle carte-mère.) Je l’ai ensuite mise à jour au niveau v.7. Voici les étapes de l’installation.

Problèmes Andidote RX

Avec Google, je ne trouve sur Antidote que 

J’ai installé sans problème : en partie parce que j’avais d’abord lu sur les difficultés. Par contre, je ne trouve rien comme vraie expérience d’utilisation et encore moins de forum dédié où des utilisateurs échangeraient des problèmes et des expériences positives et des solutions. (J’ai une connexion à Internet qui ne comporte pas d’accès à des groupes de news.)

Dans OpenOffice.org, on a des boutons Antidote dont un (coche verte) pour la correction. Si quand on clique dessus, Antidote redemande chaque fois de personnaliser, voir ci-dessus la fin de l’installation. Cela étant résolu, si on clique le bouton Antidote, il donne une fenêtre de correction du texte en cours. Quand il y a une faute, parfois il propose (icone coche verte) de corriger lui-même dans le traitement de texte (le texteur, comme on dit au Canada) et il le fait ; parfois il propose que l’on corrige soi-même (icone crayon), mais il ne fait pas revenir le texteur à l’avant-plan (focus).

Remarque : les versions existantes d’Antidote RX ne fonctionnaient pas avec OpenOffice.org 3 ni, semble-t-il, avec Ubuntu 8.10. Cela marche avec la récente version 8. L’interfaçage avec OpenOffice.org se fait sans problème.

Il semble qu’Antidote charge tout le document en mémoire vive et l’analyse complètement (recherche de toutes les fautes et autres alertes de la position du curseur à la fin). (Il me semble au contraire que la correction orthographique et grammaticale d’un Word de Microsoft sous Windows ne recherche que la première faute et attend la réaction de l’utilisateur pour chercher la suivante et ainsi de suite.) Il semble qu’Antidote reprend toute cette analyse à chaque modification du texte. Bref, avec un texte long ça peut être très lent. Comme il reprend de la position du curseur (du début de la phrase où se trouve le curseur), ça s’améliore en avançant dans le texte. Il est donc assez lent de corriger le manuscrit d’un livre entier. J’ai bien sûr essayé en Linux et en Windows sur des ordinateurs moyens, normaux. Peut-être qu’avec un processeur plus rapide et plus de mémoire vive, ça fonctionnerait plus vite. Cela semble un programmme très prometteur du point de vue linguistique, mais un peut lent avec des textes de plus d’une dizaine de pages.

Retour en haut de la page