Dominique Meeùs
Dernière modification le   
retour à la table des matières — à l’index — à ma page de départ

Structuration et format de données

Les données peuvent être structurées en tableaux où une ligne correspond à un enregistrement — un individu de l’univers qu’on représente — et les colonnes reçoivent les diverses données homologues de chacun de ces enregistrements — les attributs des individus. Les données peuvent être enregistrées en fichier de texte où chaque ligne de texte constitue un enregistrement avec les attributs séparés par des virgules (comma separated values, CSV) ou d’autres signes. Sinon les tableaux peuvent être enregistrés par un tableur bureautique ou par une application spécialisée de gestion de base de données. Dans ce cas, l’utilisateur ne s’occupe pas de la forme du fichier mais seulement de son contenu, soit à travers l’interface graphique du tableur ou un langage de requêtes, le plus souvent SQL.

Si les individus sont bien identifiés dans les tables, par exemple par un numéro d’identification (clef), des tables de couples de numéros d’identité constituent des relations entre tables, donnant ainsi des bases de données relationnelles.

Les données peuvent être structurées dans un langage de balises, en pratique XML. Un individu de l’univers considéré est marqué comme contenu d’un élément XML. Les attributs de l’individu ne sont pas exprimés comme attributs de l’élément XML, mais comme éléments enfants de l’élément XMl de l’individu. L’utilisation d’éléments enfants permet de donner aux attributs des individus de l’univers des valeurs multiples (par répétition) ou (par imbrication) une structure arborescente. Une personne peut avoir une seule ou plusieurs adresses, ce qui dans une table impose des colonnes peut-être inutiles, mais ne pose aucun problème en XML.

On peut écrire aussi les attributs comme un couple clef/valeur. On a alors un attribut par ligne dans un fichier constituant un enregistrement (identifié par le nom de fichier), comme une VCard. On peut aussi réunir dans un seul fichier plusieurs enregistrements en en marquant le début et la fin, comme on le fait souvent dans un calendrier iCal.

Dominique Meeùs . Date: 2011… 2016