Dominique Meeùs
Dernière modification le   
retour à la table des matières — à l’index — à ma page de départ

Profil, identités

Pour Mozilla et cetera, tout ce qui constitue l’identité, le profil personnel de l’utilisateur est dans un fichier prefs.js. Si ce fichier est endommagé où si le chemin n’est pas le bon, vous n’avez plus rien. S’il y a eu des mises à jour de versions, ou des migrations de Mozilla-mail à Thunderbird, il y aura plusieurs fichiers prefs.js. Celui qui compte, c’est celui qui se trouve dans le chemin relatif indiqué dans profile.ini.

Supposons que dans ~/.thunderbird/profile.ini (anciennement ~/.mozilla-thunderbird/profile.ini) on lise

[Profile0]
Name=default
IsRelative=1
Path=default/cgy1a4hj.slt

c’est ~/.thunderbird/default/cgy1a4hj.slt/prefs.js qui compte. C’est par là que l’on peut tout perdre et/ou tout récupérer. (Les carnet d’adresses sont renseignés là, mais, pour le contenu, il faut récupérer aussi des fichiers *.mab.) Dans un prefs.js recopié d’ailleurs, éditez les chemins pour les faire correspondre à la réalité.

Attention, Thunderbird charge le fichier prefs.js en mémoire en démarrant et le sauve à partir de la mémoire en quittant. Il ne faut donc (comme pour Mozilla ou Firefox) jamais éditer le prefs.js d’un programme qui tourne. Les résultats peuvent être catastrophiques. (Au minimum, vos modifications seront perdues, écrasées par la version en mémoire.)

Il peut cependant y avoir des raisons de ne pas reprendre tout le prefs.js si on craint que certaines inscriptions soient obsolètes et encombrantes (des comptes de courrier, des extensions, qu’on n’utilise plus). On pourrait, après une réinstallation, démarrer Thunderbird avec un prefs.js limité à l’essentiel, comme les lignes qui contiennent :

Dominique Meeùs . Date: 2011… 2017