Dominique Meeùs, retour au sommaire Linux
Dernière modification le  

Ubuntu

Ubuntu est une nouvelle distribution qui se veut user friendly. On peut dire qu’elle y réussit. Elle est basée sur Debian unstable dont elle prend le meilleur en y ajoutant des développements propres. Elle installe par défaut un nombre raisonnable d’applications pour constituer un système pratique pour l’utilisateur moyen mais pas encombré de plein de choses inutiles. Avec Ubuntu, le remplaçant de Windows est arrivé. (Comme toujours pour Linux, avec un bon accès Internet !) On peut commander des CD gratuits qui seront envoyés par la poste en quatre à dix semaines. Si comme moi vous êtres trop impatients, vous pouvez les charger sur Internet. Voyez Downloading Ubuntu ou le Système de miroirs Ubuntu.

On peut essayer Ubuntu sans l’installer. L’installeur proposé par défaut est un Live CD ; pour avoir plus d’options d’installation ou sur des machines avec moins de 256 Ko de mémoire, choisir l’installeur alternate.

Installation

Plus de détails dans la page Installation.

En principe, dans une distribution Debian ou dérivée, on ne devrait jamais réinstaller. Pour la version 5.10, je suis quand même reparti de zéro, à nouveau comme disent les comptables. Je voulais être sûr d’avoir tous les avantages de la nouvelle version et rien que ce qui est nécessaire du point de vue de cette version. Je soupconne qu’une mise à jour ne va pas effacer les logiciels obsolètes qui vont donc coexister inutilement avec les nouveaux. (Par exemple, je regardais les pdf avec xpdf. Le nouveau Gnome propose Evince, je n’avais donc plus besoin de xpdf.) En fait, il ne faut pas faire une mise à jour ordinaire en changeant le nom de version dans /etc/apt/sources.list, il faut suivre les instructions de changement de version données sur le site d’Ubuntu. Attention que certaines options dans /home peuvent affecter la distribution malgré tout, que l’on fasse une mise à jour ou une réinstallation à nouveau, par exemple des modifications qu’on aurait faites soi-même dans les menus.

J’ai téléchargé une image iso
(http://ftp.belnet.be/packages/ubuntu/releases/breezy/ubuntu-5.10-install-i386.iso),
je l’ai gravée et j’ai démarré à partir du CD. J’ai demandé à l’installation de monter comme /home ma partition qui servait déjà à ça et j’ai ainsi retrouvé tous mes documents (dont mes mails) et mon bureau personnel et autres préférences.
Un bon choix de partitions est très important.

Dominique Meeùs, retour en haut de la page