Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Louis Ségal, Principes d’économie politique : versions, table des matières, index des notions — Retour au dossier marxisme

Les causes de la baisse du taux du profit

L’accumulation du capital est étroitement liée à l’élévation de la composition organique du capital dans toutes les branches de la production. Or plus est élevée la composition organique du capital, plus est bas le taux du profit. Le taux moyen du profit étant le rapport de la masse totale de la plus-value à l’ensemble du capital social, le taux moyen du profit doit baisser à mesure de l’accumulation du capital et de l’élévation de sa composition organique. Ainsi, aux États-Unis, le taux du profit dans l’industrie de transformation était de 24 % en 1889, de 19,9 % en 1904, de 18,7 % en 1909, et de 16,5 % en 1914.

En régime capitaliste, la baisse du taux moyen du profit est une loi. Mais cela n’implique nullement la baisse de la masse du profit. Si un capital social de 100 milliards de francs a doublé, mettons en 20 ans, et a donc atteint le chiffre de 200 milliards, si sa composition organique passe de 70 milliards pour le capital constant et 30 milliards pour le capital variable à 160 milliards pour le capital constant, et 40 milliards, pour le capital variable, le taux de la plus-value étant de 100 %, dans le premier cas, la masse du profit sera de 30 milliards et le taux du profit de 30 % et, dans le second cas, la masse du profit sera de 40 milliards et le taux du profit de 20 %. La masse du profit s’est accrue ; mais son taux a subi une diminution.

L’élévation de la composition organique du capital entraîne la baisse du taux du profit, elle est liée à l’accumulation du capital et à la centralisation de celui-ci. Or l’accumulation du capital implique la croissance de la masse de la plus-value. C’est-à-dire que la baisse du taux du profit non seulement peut mais doit être suivie de la croissance de la plus-value soutirée à la classe ouvrière. La même cause — l’augmentation de la productivité du travail — engendre l’augmentation de la masse du profit et la baisse de son taux.

Date: 2008-2014