Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Louis Ségal, Principes d’économie politique : versions, table des matières, index des notions — Retour au dossier marxisme

1. La propriété privée du sol comme facteur freinant
le développement de l’agriculture sous le capitalisme

D’une part, le capitalisme développe les forces productives de la société et de l’autre, il freine leur développement. Nous avons déjà vu cela en étudiant la loi de la baisse du taux moyen du profit et nous le montrerons, d’une façon encore plus détaillée, dans les chapitres suivants. Mais c’est surtout en agriculture que le régime capitaliste freine le développement des forces productives. Le retard de l’agriculture sur l’industrie, l’opposition grandissante entre la ville et la campagne sont tout à fait inévitables en régime capitaliste. La raison essentielle en est la propriété privée du sol.

La propriété privée du sol empêche le locataire capitaliste d’engager plus de capital dans l’agriculture. Elle engendre la rente absolue, en empêchant la plus-value créée dans l’agriculture de participer à la formation du taux moyen du profit. Elle réduit donc le taux moyen du profit, ralentit l’accumulation du capital, fait monter les prix des matières premières agricoles, nécessaires à l’industrie et des moyens d’existence de la classe ouvrière.

Table of contents

Date: 2008-2014