Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Louis Ségal, Principes d’économie politique : versions, table des matières, index des notions — Retour au dossier marxisme

La théorie de Rosa Luxembourg

La théorie des crises de Rosa Luxembourg découle de sa théorie de l’accumulation. Nous avons montré plus haut p. 275que, tout aussi bien que Sismondi, elle considère comme impossible la réalisation du produit dans une société purement capitaliste. Par suite du bas niveau de la consommation des masses en régime capitaliste, il devrait y avoir une surproduction constante, une crise permanente. La réalisation du produit capitaliste n’est, paraît-il, possible, que sur le marché non capitaliste, « extérieur », des « tierces personnes ». Comme les capitalistes trouvent un écoulement chez les petits producteurs, l’accumulation se produit sans obstacle, mais à peine la demande de ces « tierces personnes » diminue-t-elle que la crise devient inévitable.

Lénine a montré que la théorie sismondiste de la sous-consommation explique les crises non par les contradictions intérieures de la production capitaliste, mais par des phénomènes extérieurs. La théorie de Sismondi explique les crises…

… Par la contradiction entre la production et la consommation de la classe ouvrière, la seconde [c’est-à-dire la théorie de Marx], par la contradiction entre le caractère social de la production et le caractère privé de l’appropriation. La première, par conséquent, voit la racine du phénomène en dehors de la production…, la seconde, précisément dans les conditions de la production. (V. I. Lénine : Œuvres complètes, t. 2, p. 36. (Édition russe.).)

Ces paroles de Lénine s’appliquent pleinement et avec la même force aussi à Rosa Luxembourg.

En niant la possibilité de la vente de la partie accumulée du produit supplémentaire dans les limites du système capitaliste et en expliquant les crises par la diminution ou par l’absence de la demande de la part des « tierces personnes », Rosa Luxembourg, par cela même, explique les crises non par les contradictions intérieures du capitalisme, mais par les rapports du capitalisme avec son milieu extérieur. Par conséquent, elle se détourne en fait de la contradiction fondamentale du capitalisme.

Date: 2008-2014