Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Louis Ségal, Principes d’économie politique : versions, table des matières, index des notions — Retour au dossier marxisme

6. L’impérialisme est un stade particulier, le stade suprême du capitalisme

Nous avons examiné les cinq aspects essentiels de l’impérialisme. Nous avons vu qu’ils sont tous le résultat inévitable du développement du capitalisme.

L’impérialisme a surgi comme le développement et la continuation directe des propriétés essentielles du capitalisme en général. (Lénine : l’Impérialisme, stade suprême du capitalisme, p. 97.)

La concentration de la production conduit inévitablement à la formation de monopoles. La concentration des banques liée à celle de la production conduit inévitablement aux monopoles dans le domaine du crédit et à la fusion du capital bancaire avec le capital industriel, à la formation du capital financier. De même, la domination du capital financier conduit nécessairement au fait que l’exportation du capital joue un rôle prédominant dans les rapports économiques internationaux.

La domination des monopoles et du capital financier ainsi que l’exportation du capital engendrent inévitablement une lutte pour un nouveau partage du monde entre les unions monopolistes et une lutte entre les États impérialistes pour un nouveau partage territorial. Ainsi, l’impérialisme est un degré, un stade inévitable du développement du capitalisme.

Table of contents

Date: 2008-2014