Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Notes de lecture : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Chapitre 44 (L. III) — Rente différentielle même sur le plus mauvais terrain cultivé

Livre III, t. 3, p. 124.

Mots-clefs : ❦ force naturelle, n’a pas de valeur ❦ force naturelle, pénurie ❦ force naturelle, substitution ❦ substitution de travail à une force naturelle

P. 130.Des éléments naturels qui interviennent dans la production sans rien coûter, quel que soit le rôle qu’ils y jouent, n’entrent pas dans la production en tant que composants du capital, mais en tant que force naturelle gratuite du capital, c’est-à-dire comme productivité naturelle et gratuite du travail qui, cependant, dans le système capitaliste de production, se présente, comme toute force productive, sous l’aspect de force productive du capital. Si une telle force naturelle, qui, à l’origine, ne coûte rien, entre dans la production, elle n’intervient pas dans la détermination du prix, aussi longtemps que le produit qu’elle contribue à produire suffit aux besoins. Mais si, au cours du développement, une masse de produits supérieure à celle qu’on peut obtenir grâce à cette force naturelle devient nécessaire et que ce supplément doit être produit sans l’aide de cette force naturelle ou avec l’aide de l’homme, de son travail, un nouvel élément additionnel entre alors dans le capital. Il y a donc une dépense relativement plus grande de capital pour obtenir le même produit. Toutes choses égales d’ailleurs, il se produit alors une hausse du prix de production.

Dominique Meeùs . Date: 1999-2017