Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Notes de lecture : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

5. De la vérité absolue et relative, ou de l’éclectisme d’Engels découvert par A. Bogdanov

P. 134 et suivantes.

Lénine se réfère à Engels qui aborde au chapitre 9 de la première partie de l’Anti-Dühring la question de la vérité absolue. Pour Engels, la pensée est deux fois limitée parce qu’elle se réalise chez des individus dont les capacités sont limitées et qu’elle est entachée d’ignorance et d’erreurs. En ce sens, la vérité est relative. Tous les disciples de Mach sont relativistes. Mais ils ne sont pas dialectiques, il font de la relativité un absolu tandis que, dans une perspective dialectique, la conquête de la vérité n’est pas limitée si on considère son caractère collectif et dans la durée. Suivant Engels, Lénine conclut :

p. 139[…] il n’y a pas, pour le matérialisme dialectique, de ligne de démarcation infranchissable entre la vérité relative et la vérité absolue.

Dominique Meeùs . Date: 1999-2017