Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Notes de lecture : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Le 2e congrès de l’Internationale communiste

19 juillet – 7 août 1920. Publié en 1921. Œuvres, tome 31, p. 219‑272.

221 1. Rapport sur la situation internationale et les tâches fondamentales de l’Internationale communiste, 19 juillet

Camarades, nous abordons maintenant la question de la crise révolutionnaire, base de notre action révolutionnaire. Et ici, il faut avant tout noter deux erreurs très répandues. D’une part, les économistes bourgeois représentent cette crise comme un simple « malaise », selon l’élégante expression des Anglais. D’autre part, des révolutionnaires s’efforcent parfois de démontrer que cette crise est absolument sans issue.

C’est une erreur. Il n’existe pas de situation absolument sans issue. La bourgeoisie se conduit comme un forban sans vergogne qui a perdu la tête ; elle commet bêtise sur bêtise, aggravant la situation et hâtant sa propre perte. C’est un fait. Mais il n’est pas possible de « prouver » qu’il n’y a aucune chance qu’elle endorme une minorité d’exploités à l’aide de petites concessions, quelle réprime un mouvement ou une insurrection d’une partie des opprimés et des exploités. Tenter d’en « prouver » à l’avance l’impossibilité « absolue » serait pur pédantisme, verbiage ou jeu d’esprit. Dans cette question et dans des questions analogues, seule la pratique peut fournir la « preuve » réelle. Le régime bourgeois traverse dans le monde entier une profonde crise révolutionnaire. Il faut le « démontrer » maintenant, par l’action pratique des partis révolutionnaires, qu’ils possèdent suffisamment de conscience, d’organisation, de liens avec les masses exploitées, d’esprit de décision et de savoir-faire pour exploiter cette crise au profit d’une révolution victorieuse. (P. 233‑234.)

242 2. Discours sur le rôle du parti communiste, 23 juillet

247 3. Rapport de la commission nationale et coloniale, 26 juillet

254 4. Discours sur les conditions d’admission à l’Internationale communiste, 30 juillet

261 5. Discours sur le parlementarisme, 2 août

266 6. Discours sur l’affiliation au Labour Party de Grande-Bretagne, 6 août

Dominique Meeùs . Date: 1999-2017