Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Notes de lecture : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Résumé de la Science de la logique de Hegel

Rédigé en septembre-décembre 1914, Œuvres, tome 38, p. 83-226.

Mots-clefs : ❦ dialectique, cause interne du changement

« Car la méthode est la conscience de la forme de l’automouvement intérieur de son contenu », puis toute la page 41 bonne explication de la dialectique (p. 94, ⅔) […]

« Ce qui se meut vers l’avant dans un domaine donné de phénomènes, c’est le contenu même de ce domaine, la dialectique qu’il (ce contenu) a en lui-même » (c’est-à-dire la dialectique de son mouvement propre).

Mots-clefs : ❦ négation de la négation, niveau supérieur ❦ contradiction interne

« Le négatif est tout autant positif » (41) — la négation est un déterminé, possède un contenu déterminé, les contradictions internes amènent le remplacement du contenu ancien par un contenu nouveau, plus élevé (p. 94, in fine).

Mots-clefs : ❦ identité des contraires

La d i a l e c t i q u e est la théorie de la façon dont les c o n t r a i r e s peuvent être et sont habituellement (dont ils deviennent) i d e n t i q u e s — des conditions dans lesquelles ils sont identiques en se changeant l’un en l’autre — des raisons pour quoi l’esprit humain ne doit pas prendre des contraires pour morts, figés, mais pour vivants, conditionnés, mobiles, se changeant l’un en l’autre (p. 107).

Mao cite cette dernière phrase dans la Contradiction, à la première page de la section 5, « L’identité et la lutte des aspects de la contradiction », Œuvres choisies, t. 1, p. 376. On trouve plus souvent la citation par Mao que le texte de Lénine lui-même.

Mots-clefs : ❦ essence, pour Hegel, l’apparence est l’apparaître de l’—

Commentant Hegel :

p. 127 ⅓L’apparent est l’essence dans une de ses déterminations, dans un de ses aspects, dans un de ses moments. L’essence paraît être cela. L’apparence est l’apparaître (Scheinen) de l’essence elle-même en soi-même.

Pour Hegel, ici du moins, l’apparence n’est pas tellement éloignée de l’essence, c’est l’essence elle-même, mais incomplète.

Mots-clefs : ❦ matérialisme, cheminement depuis Kant, par Hegel

Kant introduit un certain idéalisme subjectif. Hegel, qui est un idéaliste réaliste, objective l’idéalisme de Kant. Ce réalisme, cette objectivation, peuvent être considérés (« À la veille de la transformation de l’idéalisme objectif en matérialisme ») comme un pas vers le matérialisme, mais prudence ! (Pp 158-159)

Mots-clefs : ❦ abstraction ❦ abstraction de matière ❦ abstraction de la valeur ❦ abstraction scientifique ❦ 

Sur le fond, Hegel a entièrement raison contre Kant. La pensée, en s’élevant du concret à l’abstrait, ne s’éloigne pas — si elle est correcte (NB) (et Kant, comme tous les philosophes, parle de la pensée correcte) — de la vérité, mais s’approche d’elle. L’abstraction de matière, celle de loi naturelle, l’abstraction de la valeur, etc., en un mot toutes les abstractions scientifiques (justes, sérieuses, non creuses) reflètent la nature plus profondément, plus fidèlement, plus c o m p l è t e m e n t. De l’intuition vivante à la pensée abstraite, et d’elle à la pratique — tel est le chemin dialectique de la connaissance de la vérité, de la connaissance de la réalité objective. Kant rabaisse le savoir pour faire place nette à la foi : Hegel place haut le savoir, assurant que la connaissance, c’est la connaissance de Dieu. Le matérialiste place haut la connaissance de la matière, de la nature, renvoyant Dieu et la canaille philosophique qui le défend dans la fosse aux ordures (pp 160-161).

Dominique Meeùs . Date: 1999-2017