Dominique Meeùs
Dernière modification le   
Notes de lecture : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

La dictature révolutionnaire démocratique du prolétariat et de la paysannerie

Vpériod n° 14, avril 1905. Œuvres, tome 8, pp 294‑304.

Mots-clefs : ❦ droit démocratique, les — sont indispensables à la lutte de la classe ouvrière ❦ république, ensemble des réformes démocratiques ❦ dictature révolutionnaire démocratique du prolétariat et de la paysannerie ❦ programme minimum ❦ programme maximum

C’est précisément le cours des choses qui nous imposera inévitablement, pendant la révolution démocratique, une telle multitude d’alliés venus de la petite bourgeoisie et de la paysannerie dont les intérêts vitaux exigent justement la réalisation de notre programme minimum, que toute crainte d’un passage trop brusque au programme maximum est absolument ridicule. (P. 298, ⅓.)

[…] sans cette révolution, on ne saurait concevoir aucun développement sérieux d’une organisation indépendante de classe du prolétariat en vue de la révolution socialiste. (P. 299, ½.)

(Répétons-le encore une fois, pour éviter tout malentendu, nous entendons moins par république une forme de gouvernement que tout l’ensemble des réformes démocratiques de notre programme minimum.) (P. 300, ⅓.)

Mais elle [la social-démocratie] ne « consacre » la république bourgeoise que comme la dernière forme de la domination de classe, comme le terrain le plus favorable à la lutte du prolétariat contre la bourgeoisie ; elle la consacre non à cause de ses prisons et de sa police, de sa propriété et de sa prostitution, mais en vue d’une lutte large et libre contre ces aimables institutions. (P. 301, ¾.)

Mais quelles qu’en soient la forme, les origines, les conditions, il est évident en tous cas que le gouvernement révolutionnaire provisoire ne peut manquer de s’appuyer sur certaines classes. Il suffit de rappeler cette vérité élémentaire pour voir que le gouvernement révolutionnaire provisoire ne peut être autre chose qu’une dictature révolutionnaire du prolétariat et de la bourgeoisie. (P. 303, 3/5.)

Dominique Meeùs . Date: 1999-2017