Manuel d’économie politique de l’Académie des sciences de l’URSS
Dernière modification le   
Manuel : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

4.3. Le temps de travail socialement nécessaire. Le travail simple et le travail complexe.

La grandeur de la valeur d’une marchandise est déterminée par le temps de travail. Plus la production d’une marchandise nécessite de temps, et plus grande est sa valeur. On sait que les producteurs travaillent dans des conditions différentes et dépensent pour la production de marchandises identiques une quantité différente de temps. Est-ce à dire que plus le travailleur est paresseux, plus les conditions dans lesquelles il travaille sont défavorables, et plus la valeur de la marchandise produite par lui sera élevée ? Non, évidemment. La grandeur de la valeur de la marchandise n’est point déterminée par le temps de travail individuel dépensé pour la production de la marchandise par tel ou tel producteur, mais par le temps de travail socialement nécessaire.

Le temps de travail socialement nécessaire est celui qu’exige la fabrication de telle ou telle marchandise, dans des conditions sociales de production moyennes, c’est-à-dire avec un niveau technique moyen, une habileté moyenne et une intensité de travail moyenne. Il correspond aux conditions de production dans lesquelles sont fabriquées la plupart des marchandises d’un type donné. Le temps de travail socialement nécessaire varie selon le degré de la productivité du travail.

La productivité du travail s’exprime dans la quantité de produits créés en une unité de temps de travail. Elle augmente grâce au perfectionnement ou à l’utilisation plus complète des instruments de production, aux progrès de la science, à l’habip. 80leté accrue du travailleur, à la rationalisation du travail et à d’autres améliorations dans le processus de production. Plus la productivité du travail est élevée, et moins de temps est nécessaire à la production d’une unité d’une marchandise donnée, et plus la valeur de cette marchandise est basse.

De la productivité du travail, il faut distinguer l’intensité du travail. L’intensité du travail est déterminée par les dépenses de travail en une unité de temps. L’accroissement de l’intensité du travail signifie l’augmentation des dépenses de travail dans un laps de temps donné. Un travail plus intensif s’incarne dans une plus grande quantité de produits et crée plus de valeur en une unité de temps qu’un travail moins intensif.

À la production des marchandises prennent part des travailleurs de toute qualification. Le travail de l’homme ne possédant aucune formation spéciale est un travail simple. Le travail demandant une formation spéciale est un travail complexe, ou un travail qualifié.

Le travail complexe crée dans une même unité de temps, une valeur plus grande que le travail simple. La valeur de la marchandise créée par le travail complexe contient aussi la part du travail consacrée à l’apprentissage du travailleur et à l’augmentation de sa qualification. Le travail complexe prend la signification d’un travail simple multiplié ; une heure de travail complexe équivaut à plusieurs heures de travail simple. C’est de façon spontanée que, dans la production marchande fondée sur la propriété privée, toutes les espèces de travail complexe se ramènent à un travail simple. La grandeur de la valeur d’une marchandise est déterminée par la quantité de travail simple socialement nécessaire.

Date: 2010-2014