Manuel d’économie politique de l’Académie des sciences de l’URSS
Dernière modification le   
Manuel : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

10.2. La rotation du capital. Le temps de production et le temps de circulation.

Tout capital accomplit son cycle sans arrêt, en le répétant constamment. Le capital accomplit ainsi sa rotation.

On appelle rotation du capital, son cycle non pas en tant qu’acte unique, mais en tant que processus qui se renouvelle et se répète périodiquement. Le temps de rotation du capital représente la somme du temps de production et du temps de circulation. En d’autres termes, le temps de rotation est l’intervalle de temps qui s’écoule entre le moment où le capital est avancé sous une forme déterminée et le moment où il retourne au capitaliste sous la même forme, mais augmenté de la grandeur de la plus-value.

Le temps de production est celui pendant lequel le capital se trouve dans la sphère de la production. La partie la plus importante du temps de production est la période de travail, pendant laquelle l’objet en cours de fabrication est soumis à l’action directe du travail. La période de travail dépend du caractère de chaque branche de la production, du niveau de la technique dans telle ou telle entreprise, ainsi que d’autres conditions. Ainsi, il ne faut que quelques jours dans une filature pour transformer une quantité déterminée de coton en filés prêts à être mis en vente ; dans une usine de construction de locomotives, la sortie de chaque locomotive nécessite des dépenses de travail d’un, grand nombre d’ouvriers pendant une longue période.

Le temps de production est généralement plus long que la période de travail. Il comprend aussi les temps d’arrêt dans l’opération, pendant lesquels l’objet du travail est soumis à l’action de processus naturels déterminés, comme, par exemple, la fermentation du vin, le tannage du cuir, la croissance du froment, etc.

Le temps de circulation est celui pendant lequel le capital passe de la forme argent à la forme productive et de la forme marchandise à la forme argent. La durée de la circulation dépend des conditions d’achat des moyens de production et des conditions de vente des produits finis, de la proximité du marché, du degré de développement des moyens de transport et de communication.

Date: 2010-2014