Manuel d’économie politique de l’Académie des sciences de l’URSS
Dernière modification le   
Manuel : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Résumé du chapitre 21

  1. La crise générale du capitalisme embrasse l’ensemble du système capitaliste mondial, sous tous ses aspects économiques et politiques. Son fondement est la décomposition toujours plus poussée du système mondial du capitalisme dont se détachent sans cesse de nouveaux pays, d’une part, et la puissance économique ascendante des pays qui se sont détachés du capitalisme, d’autre part.

  2. La crise générale du capitalisme embrasse toute une période historique, caractérisée par l’effondrement du capitalisme et la victoire du socialisme à l’échelle mondiale. La crise générale du capitalisme a éclaté au cours de la première guerre mondiale, notamment après que l’Union soviétique se fut détachée du système capitaliste.

  3. La Grande Révolution socialiste d’Octobre a marqué dans l’histoire universelle de l’humanité un tournant radical du monde capitaliste ancien à un monde nouveau, socialiste. La division du monde en deux systèmes — le système du capitalisme et le système du socialisme — et la lutte entre eux sont l’indice essentiel de la crise générale du capitalisme. Avec la division du monde en deux systèmes se sont affirmées deux lignes de développement économique : alors que le système capitaliste s’enferme de plus en plus dans des contradictions inextricables, le système socialiste progresse sans discontinuer, selon une courbe ascendante, sans crises ni catastrophes.

  4. La crise du système colonial de l’impérialisme est un des traits essentiels de la crise générale du capitalisme. Cette crise se traduit par le développement de la lutte pour la libération nationale, qui sape les assises de l’impérialisme dans les colonies. La classe ouvrière est à la tête de la lutte pour la libération nationale des peuples opprimés. La Grande Révolution socialiste d’Octobre a stimulé l’activité révolutionnaire des peuples opprimés et inauguré l’époque des révolutions coloniales dirigées par le prolétariat.

  5. Dans le cadre de la crise générale du capitalisme, à la suite du détachement de certains pays du système impérialiste, par suite de la paupérisation accrue des travailleurs et du développement du capitalisme dans les colonies, le problème du marché va en s’aggravant. Le trait caractéristique de la crise générale du capitalisme est le sous-emploi chronique des entreprises et le chômage chronique massif. Avec l’aggravation du problème du marché, le sous-emploi chronique des entreprises et le chômage chronique massif, les crises économiques s’aggravent, et des changements importants surviennent dans le cycle capitaliste.

Date: 2010-2014