Manuel d’économie politique de l’Académie des sciences de l’URSS
Dernière modification le   
Manuel : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Résumé du chapitre 22

  1. Au cours de la deuxième guerre mondiale, notamment après que les pays de démocratie populaire d’Europe et d’Asie se furent détachés du système capitaliste, s’est ouverte la seconde phase de la crise générale du capitalisme. À la suite de la formation de deux camps opposés sur la scène internationale, on a vu se désagréger le marché mondial unique, et se constituer deux marchés parallèles : le marché des pays du camp socialiste et celui des pays du camp capitaliste. La sphère d’application des forces des principaux p. 324pays capitalistes — États-Unis, Grande-Bretagne, France — aux ressources mondiales s’est notablement réduite.

  2. L’un des résultats les plus importants de la deuxième guerre mondiale a été l’aggravation brutale de la crise du. système colonial de l’impérialisme. L’essor de la lutte de libération nationale dans les pays coloniaux et dépendants a amorcé la désagrégation du système colonial et abouti au détachement de la Chine et de certains autres pays du système mondial de l’impérialisme.

  3. L’accentuation de l’inégalité de développement des pays capitalistes entraîne nécessairement l’aggravation des contradictions internes dans le camp de l’impérialisme. La militarisation de l’économie a pour effet d’approfondir la rupture entre les possibilités de production de l’industrie des pays capitalistes et les possibilités d’écoulement de sa production, préparant ainsi le début d’une nouvelle crise économique.

  4. La seconde phase de la crise générale du capitalisme est caractérisée par une nouvelle aggravation de la situation matérielle de la masse des travailleurs. De là, la chute du salaire réel de la classe ouvrière, l’accroissement des armées permanentes de chômeurs, une large application des systèmes de surmenage en matière d’organisation du travail, l’inflation et la vie chère, l’augmentation des charges fiscales, l’aggravation de la situation des masses de la paysannerie dans les pays capitalistes, l’accentuation de l’exploitation coloniale. Le renforcement du camp de la paix, de la démocratie et du socialisme, l’affaiblissement du camp impérialiste de la réaction et de la guerre, l’essor de la lutte libératrice de la classe ouvrière, de la paysannerie, des peuples coloniaux, montrent que l’époque actuelle est l’époque historique de l’effondrement du capitalisme, de la victoire du communisme.

Date: 2010-2014