Manuel d’économie politique de l’Académie des sciences de l’URSS
Dernière modification le   
Manuel : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Résumé du chapitre 23

  1. La grande Révolution socialiste d’Octobre a, pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, frayé la voie au socialisme. C’est la loi de la correspondance nécessaire entre les rapports de production et le caractère des forces productives qui rend historiquement inévitable la révolution prolétarienne. Une période de transition est nécessaire pour la transformation révolutionnaire de la société capitaliste en société socialiste. L’État, dans la période de transition, est la dictature du prolétariat, sous la forme du pouvoir des Soviets ou celle de la démocratie populaire. La nationalisation socialiste des principaux moyens de production qui se trouvaient entre les mains des classes exploiteuses conduit à la création d’un secteur d’économie socialiste qui comprend les leviers de commande de l’économie nationale.

  2. Pendant la période de transition, les principales formes d’économie sociale sont : le socialisme, la petite production marchande, le capitalisme, auxquelles correspondent les classes suivantes : la classe ouvrière, la paysannerie, la bourgeoisie. Les classes fondamentales, dans la période de transition, sont la classe ouvrière et la paysannerie. Le principe suprême de la dictature du prolétariat est l’alliance de la classe ouvrière et de la paysannerie sous la direction de la classe ouvrière, alliance dirigée contre les classes exploiteuses. La contradiction fondamentale de la période de transition est celle qui existe entre le socialisme montant et le capitalisme moribond. La limitation et l’éviction, puis la liquidation des éléments capitalistes, sont réalisées au cours d’une lutte de classe acharnée.

  3. Pendant la période de transition, à mesure que la forme d’économie socialiste se développe et se renforce, et que la victoire sur les éléments capitalistes se précise, les lois économiques du capitalisme, qui traduisent des rapports fondés sur l’exploitation, doivent quitter la scène. C’est alors que les lois économiques du socialisme, sur lesquelles s’appuie l’État prolétarien, surgissent et étendent progressivement leur champ d’action. Le pouvoir prolétarien utilise de plus en plus la loi de la valeur, le commerce, la monnaie, le crédit, au détriment du capitalisme et dans l’intérêt du socialisme.

  4. La politique économique de la dictature du prolétariat, pendant la période de transition, vise à assurer la victoire, des éléments socialistes sur les éléments capitalistes et la construction d’une économie socialiste en utilisant la production marchande et le marché. Cette politique garantit l’alliance économique de l’industrie socialiste et de l’économie paysanne, l’industrialisation socialiste du pays et la collectivisation de l’agriculture.

Date: 2010-2014