Manuel d’économie politique de l’Académie des sciences de l’URSS
Dernière modification le   
Manuel : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Résumé du chapitre 33

  1. Dans la société socialiste, le salaire est la part, exprimée en argent, qui revient au travailleur dans la portion du produit social répartie par l’État selon la quantité et la qualité du travail fourni. Conformément aux exigences de la loi économique fondamentale du socialisme et de la loi de la répartition selon le travail, l’État socialiste établit selon un plan et pour chaque période le salaire des différentes catégories de travailleurs de manière à en assurer l’augmentation constante parallèlement aux progrès de l’économie nationale et à l’élévation de la productivité du travail.

  2. Le salaire correctement réglementé est un puissant stimulant de la production socialiste : il encourage le relèvement de la qualification du travailleur, le perfectionnement constant de la technique, une meilleure organisation de la production et l’augmentation de la productivité du travail social. En régime socialiste, c’est le système du salaire aux pièces qui concilie le mieux l’intérêt matériel personnel du travailleur et les intérêts de l’économie nationale. Dans la société socialiste, les systèmes suivants de salaire aux pièces sont appliqués : le salaire aux pièces direct, le salaire aux pièces progressif, le salaire aux pièces avec primes. Le salaire au temps dépend de la durée du travail et de l’habileté professionnelle du travailleur.

  3. Le système des tarifs, dans l’économie socialiste, vise à réglementer les salaires de telle façon qu’ils stimulent l’augmentation de la productivité du travail, surtout dans les maillons essentiels de la production, et encouragent le relèvement de la qualification. Les principes socialistes de gestion de l’économie ont pour corollaire des normes progressives, techniquement justifiées. La politique des salaires de l’État socialiste est appliquée en combattant l’égalitarisme petit-bourgeois, sur la base d’une différenciation très poussée des salaires : paiement d’un salaire plus élevé pour un travail qualifié ou pénible, ainsi que pour le travail dans les professions et branches-clés de l’économie nationale.

  4. La loi économique fondamentale du socialisme conditionne l’augmentation ininterrompue du salaire réel. Les facteurs de l’augmentation du salaire réel sont : le développement continu de la production socialiste et de la productivité du travail et l’absence complète de chômage ; la baisse méthodique du prix des articles de consommation courante ; l’élévation du niveau culturel et technique des ouvriers, de leur habileté professionnelle ; l’amélioration des conditions de logement des travailleurs. Au salaire individuel en argent des ouvriers et des employés viennent s’ajouter des sommes importantes allouées par l’État et les organisations sociales pour financer les mesures d’ordre social et culturel, ce qui contribue grandement à élever le salaire réel.

Date: 2010-2014