Manuel d’économie politique de l’Académie des sciences de l’URSS
Dernière modification le   
Manuel : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Résumé du chapitre 40

  1. Le socialisme et le communisme sont les deux phases de développement de la formation sociale communiste. Le communisme est la phase supérieure de cette formation ; il est caractérisé par un niveau de développement des forces productives plus élevé que celui du socialisme, par la propriété communiste unique, du peuple tout entier, sur les moyens de production, par l’absence de classes et de différences de classe, ainsi que de différences essentielles entre la ville et la campagne, entre le travail manuel et le travail intellectuel. En régime communiste, le travail sera pour tous les hommes non seulement un moyen d’existence, mais aussi le premier besoin vital. Une élévation prodigieuse du niveau des forces productives et de la productivité du travail social permettra de réaliser l’abondance des objets de consommation et de passer au principe communiste : « De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins ».

  2. Pour passer au communisme, il est nécessaire que l’U.R.S.S. résolve la tâche économique fondamentale de rattraper et de dépasser au point de vue économique, c’est-à-dire pour la production par habitant, les pays capitalistes les plus développés. Il faut créer une base matérielle de production du communisme capable d’assurer l’abondance des objets de consommation ; de faire disparaître la différence essentielle entre la ville et la campagne sur la base de la propriété communiste unique des moyens de production, et pour cela il faut accentuer au maximum le rôle de la propriété d’État (propriété du peuple entier) des moyens de production dans l’économie nationale et surtout dans l’agriculture, et renforcer l’exploitation collective de l’artel agricole ; de réaliser un progrès culturel général qui permette de faire disparaître la différence essentielle entre le travail intellectuel et le travail manuel, et d’élever le niveau d’instruction et de connaissances techniques de tous les travailleurs jusqu’à celui des ingénieurs, des techniciens et des agronomes.

  3. Le passage graduel du socialisme au communisme, en voie de réalisation en U.R.S.S., est accompli par des millions de travailleurs sous la conduite du Parti communiste et de l’État soviétique, dont l’activité repose sur la connaissance et l’utilisation des lois objectives du développement économique. Il existe déjà en régime socialiste des germes de communisme dans la production, dans l’attitude envers le travail et la propriété sociale, dans les rapports entre les hommes. La construction du communisme nécessite une lutte énergique contre les survivances du capitalisme dans la conscience des hommes. L’éducation communiste des travailleurs est une des conditions nécessaires de la liquidation de ces survivances.

  4. Le renforcement au maximum de la collaboration et de l’amitié fraternelle des pays du camp socialiste est la condition déterminante du succès de l’édification du communisme en U.R.S.S. et de l’édification du socialisme dans les pays de démocratie populaire. La construction du communisme en U.R.S.S. a une immense portée internationale.

Date: 2010-2014