Manuel d’économie politique de l’Académie des sciences de l’URSS
Dernière modification le   
Manuel : table des matières, index — Retour au dossier marxisme

Les démocrates révolutionnaires en Russie.

Au milieu du 19e siècle en Russie, apparut en pleine crise du servage, une brillante pléiade de penseurs, qui apportèrent une importante contribution au développement de la science économique.

A. I. Herzen (1812-1870) a fustigé le tsarisme et le servage en Russie et appelé le peuple à la lutte révolutionnaire contre eux. Il a aussi critiqué violemment le régime de l’exploitation capitaliste, instauré en Occident. Herzen a marqué le début du « socialisme paysan » utopique. Il voyait le « socialisme » dans l’émancipation des paysans doté de terre, dans la possession communale de la terre et dans l’idée paysanne du « droit à la terre ». Il n’y avait rien de vraiment socialiste dans ces opinions, mais elles traduisaient les aspirations révolutionnaires de la paysannerie russe en lutte pour renverser le pouvoir des propriétaires fonciers et abolir la grande propriété féodale.

Un immense mérite dans le développement de la science économique appartient au grand révolutionnaire et savant russe N. G. Tchernychevski (1828-1889). Tchernychevski a pris la tête de la lutte des démocrates révolutionnaires contre le servage et l’autocratie tsariste en Russie. Il a fait une brillante critique non seulement du servage, mais aussi du régime capitaliste qui s’était solidement établi à cette époque en Europe occidentale et en Amérique du Nord. Il a fait nettement ressortir le caractère de classe et l’étroitesse de l’économie politique bourgeoise classique et il a soumis à une critique serrée les économistes vulgaires : John Stuart Mill, Say, Malthus, etc. Marx estimait que Tchernychevski avait magistralement montré la faillite de l’économie politique bourgeoise.

À l’économie politique bourgeoise qui sert les intérêts cupides des capitalistes, Tchernychevski a opposé « l’économie politique des travailleurs », dans laquelle la place prépondérante doit être réservée au travail et aux intérêts des travailleurs. Par suite du faible développement des rapports capitalistes dans la Russie de son époque, Tchernychevski, représentant du « socialisme paysan » utopique, n’a pas remarqué que le développement du capitalisme et du prolétariat créait les conditions matérielles et la force sociale nécessaires pour réaliser le socialisme. Cependant, par sa conception de la nature et de la structure de classe de la société capitaliste, du caractère du développement économique de cette société, Tchernychevski est allé beaucoup plus loin que les socialistes utopistes d’Europe occidentale et a fait un grand pas sur le chemin du socialisme scientifique. Contrairement aux socialistes utopistes d’Occident, Tchernychevski accordait une importance décisive à l’activité révolutionnaire des masses laborieuses, à leur lutte pour leur émancipation et il appelait à la révolution populaire contre les exploiteurs. Tchernychevski fut un démocrate révolutionnaire combatif et conséquent. Lénine disait que ses œuvres respiraient la lutte de classes.

La théorie économique de Tchernychevski est le point culminant du développement de l’économie politique avant Marx. Au point de vue philosophique, Tchernychevski a été un matérialiste militant. Comme Herzen, il est presque arrivé au matérialisme dialectique.

Les démocrates révolutionnaires Herzen, Tchernychevski et leurs partisans furent les précurseurs de la social-démocratie russe.

Date: 2010-2014