Schéma du salaire et de la plus-value sous le capitalisme
et sous le socialisme ou communisme

Capitalisme

Produit d’une journée de travail d’un travailleur, valeur 20 heures
Travail passé,
valeur 12 heures
Travail nouveau, valeur 8 heures
travail nécessaire,
valeur 5 heures,
au travailleur
plus-value,
valeur 3 heures,
au capitaliste
salaire direct
valeur 3 h
salaire indirect
valeur 2 h
revenu privé
valeur 1 h
invest.
valeur 2 h

La décomposition des huit heures en 5 + 3 puis en 3 2 1 2 est purement illustrative. J’ai voulu éviter ici le classique 4 + 4 (que j’utilise souvent moi-même ailleurs) qui pourrait créer l’illusion que les deux parties devraient être égales en principe.

Pour autant qu’ils soient considérés comme productifs, tous les travaux de tous types : le travail intellectuel, l’entretien, la réparation et le remplacement des équipements sont soit du travail passé, soit du travail nouveau. Si le capitaliste consomme toute sa plus-value, il y a reproduction simple. S’il investit de la plus-value, il s’agit d’investissement nouveau, de croissance, ce qui dans la reproduction élargie dépasse la reproduction simple.

Socialisme

Produit d’une journée de travail d’un travailleur, valeur 20 heures
Travail passé,
valeur 12 heures
Travail nouveau, valeur 8 heures
travail nécessaire individuel,
valeur 5 heures,
au travailleur
travail nécessaire collectif,
valeur 3 heures,
à la collectivité
salaire direct
valeur 3 h
salaire indirect
valeur 2 h
croissance
valeur 3 h

Pour autant qu’ils soient considérés comme productifs, tous les travaux de tous types : le travail intellectuel, la planification et autres formes d’administration de la production, l’entretien, la réparation et le remplacement des équipements sont soit du travail passé, soit du travail nouveau. Pour Marx, tout le travail est travail nécessaire, puisque tout appartient aux travailleurs, soit individuellement, soit collectivement. S'ils investissent dans le progrès, c'est qu'ils estiment ce progrès nécessaire. La collectivité pourrait juger être arrivée à un stade final non susceptible de progrès, ne faire aucun « surtravail » (au-delà du travail nécessaire individuel, reproduction de la force de travail) et il n’y aurait dans cette hypothèse très théorique que reproduction simple. La collectivité décidera en général de travailler plus que le travail nécessaire individuel. Comme tout le reste est déjà pris en compte ailleurs dans le tableau, ce « surtravail » ne peut être affecté (par définition même des catégories homologues de travail nécessaire et de surtravail sous le capitalisme) qu’à des investissement nouveaux, de progrès, qui constituent ce qui dans la reproduction élargie dépasse la reproduction simple et qui sont à ce titre homologues aux investissements d'une partie de la plus-value sous le capitalisme.