Dominique Meeùs
Dernière modification le  
retour à la page principale de la philosophie

Cette page-ci, Bacon.htm, a trait à Roger Bacon (1214-1294). Pour Francis (1561-1626), voir Bacon.html

Roger Bacon, dit le Docteur admirable, 1214-1294

Élève de Grosseteste à Oxford. Séjourne des années à Paris jusque 1250, enseigne à Oxford de 1251 à 1257 puis retourne à Paris. Persécuté, sauf sous le pontificat de son ami Guy Foulques, Clément IV de 1265 à 1268, il est mis en prison en 1278.

À l’importance des mathématiques (Grosseteste), il ajoute l’exigence de la connaissance expérimentale qu’il tient de Pierre de Maricourt. (L’expression scientia experimentalis est de lui, Bacon.) La science expérimentale l’emporte sur les autres modes de connaissance de trois points de vue :

  1. C’est la source de la certitude. La théorie ne nous donne une certitude que lorsque nous la voyons confirmée par l’expérience. On part de l’expérience pour en tirer des principes dont on déduit par raisonnement des conclusions. Ces conclusions doivent encore être confirmées par l’expérimentation.
  2. Elle permet le progrès de la science par de nouvelles découvertes.
  3. Sa puissance permet de fouiller les secrets de la nature, découvrir le passé et produire de nombreuses merveilles.

Critique la superstition de l’autorité. Critique durement Albert le Grand et Thomas d’Aquin pour leur prétention à spéculer et à enseigner sans se préoccuper d’abord de connaître.

Retour en haut de la page