Dominique Meeùs
Dernière modification le   
retour à la table des matièresà l’indexà la page élections

6.3. Répartition des sièges — zetelverdeling

Région wallonne Région de Bruxelles-Capitale
Brussels Hoofdstedelijk Gewest
Vlaams Gewest
Provinces Communes Gemeenten en districten Provincies
S’il n’y a qu’un membre à élire, le candidat qui a obtenu le plus de voix est proclamé élu ; en cas de parité de votes, le plus âgé est préféré (L4145‑11, 1o). S’il n’y plus de suppléants, il y a en cas de besoin élection partielle pour les sièges vacants. Ce candidat peut avoir le plus de voix sans que sa liste ait le plus grand chiffre électoral. Cette disposition semble donc contredire tout le processus de répartition plus ou moins proportionnelle qui suit. Mais je ne vois pas de situation où il n’y aurait qu’un membre à élire, donc cela ne prêterait pas à conséquence. (L’annulation d’une élection concerne la circonscription entière, pas un siège seul. La possibilité d’élection partielle a été introduite le 1-6-2017, mais après la présente disposition.) Je me demande si ça ne veut pas dire autre chose.
S’il n’y a pas de groupement de liste dans le district, le bureau de district divise successivement par 1, 2, 3, 4, 5, et cetera, le chiffre électoral de chacune des listes et range les quotients dans l’ordre de leur importance jusqu’à concurrence d’un nombre total de quotients égal à celui des membres à élire (L4145‑6, § 1er, alinéa 2). (Ce système de division par les entiers successifs en commençant par 1 est dit D’Hondt.) Le bureau communal divise successivement par 2, 3, 4, 5, et cetera, le chiffre électoral de chacune des listes et range les quotients dans l’ordre de leur importance jusqu’à concurrence d’un nombre total de quotients égal à celui des membres à élire (L4145‑6, § 1er, 1er alinéa). (Ce système de division par les entiers successifs en commençant par 2 est dit Imperiali.) Het hoofdstembureau deelt het stemcijfer van iedere lijst achtereenvolgens door 1, 1 ½, 2, 2 ½, 3, 3 ½, 4, 4 ½, enz. en rangschikt de quotiënten in de volgorde van hun belangrijkheid, totdat er voor alle lijsten samen zoveel quotiënten worden bereikt als er leden te kiezen zijn (art. 56, 1ste lid). (Ook systeem Imperiali, maar wel met breukgetallen als delers geformuleerd, te beginnen met 1, in plaats van gehele getallen te beginnen met 2.) Le bureau principal divise successivement par 1 ; 1 ½ ; 2 ; 2 ½ ; 3 ; 3 ½ ; 4 ; 4 ½, etc., le chiffre électoral de chacune des listes, et range les quotients dans l’ordre de leur importance jusqu’à concurrence d’un nombre total de quotients égal à celui des membres à élire (art. 56, 1er alinéa). (C’est le système Imperiali, mais avec diviseurs fractionnels 1 en commençant par 1, au lieu d’entiers commençant par 2.) Het gemeentelijk hoofdbureau deelt het stemcijfer van iedere lijst achtereenvolgens door 1; 1 ½; 2; 2 ½ ; 3; 3 ½ ; 4; 4 ½ ; enzovoort en rangschikt de quotiënten in de volgorde van belangrijkheid, tot er voor alle lijsten samen zoveel quotiënten worden bereikt als er leden te kiezen zijn (art. 166). (Ook systeem Imperiali, maar wel met breukgetallen als delers geformuleerd, te beginnen met 1, in plaats van gehele getallen te beginnen met 2.)
Het stadsdistrictshoofdbureau deelt het stemcijfer van iedere lijst achtereenvolgens door 1, 2, 3, 4 enzovoort en rangschikt de quotiënten in de volgorde van hun belangrijkheid, tot er voor alle lijsten samen zoveel quotiënten worden bereikt als er leden te kiezen zijn (art. 175, 5o). (Systeem gekend als D’Hondt.)
Het provinciaal hoofdbureau deelt per provinciedistrict het stemcijfer van iedere lijst achtereenvolgens door 1, 2, 3, 4, 5 enzovoort, en rangschikt de quotiënten in de volgorde van hun grootte, totdat er voor alle lijsten samen zoveel quotiënten worden bereikt als er leden te kiezen zijn (art. 179, lid 1). (Systeem gekend als D’Hondt.)
Le dernier quotient, limité aux entiers, sert de diviseur électoral (L4145‑6, § 2).
Chaque liste a autant de sièges que de quotients supérieurs ou égaux au diviseur électoral 2 3. (L4145‑7, § 1er) et L4145-8.
Iedere lijst krijgt zoveel zetels als haar stemcijfer quotiënten heeft opgeleverd, gelijk aan of hoger dan het laatst gerangschikte 4 5 (art. 56, lid 2). Chaque liste obtient autant de sièges que de quotients égaux ou supérieurs au dernier quotient utile 6 7 (art. 56, alinéa 2). De verdeling over de lijsten gebeurt door aan iedere lijst zoveel zetels toe te kennen als haar stemcijfer quotiënten heeft opgeleverd, gelijk aan of hoger dan het laatst gerangschikte quotiënt 8 9 (art. 166, ook district volgens art. 175). Het laatste quotiënt dient als kiesdeler (art. 179, § 2, lid 1).
Aan iedere lijst een aantal zetels wordt toegekend, gelijk aan het aantal keren dat haar stemcijfer de kiesdeler bevat 10 (art. 179, § 2, lid 2).
Si un parti a moins de candidats que de sièges, ces sièges sont attribués aux autres partis 11 en poursuivant plus loin « l’opération indiquée à l’article précédent » (L4145‑11, 3o). L’article précédent parle de procès verbal, et ce, pour les bureaux (ci-après, groupement) qui ne sont précisément pas concernés par ceci. Il faut comprendre, « l’article qui décrit l’étape précédente », ou « l’article précédant logiquement » à savoir l’article L4145‑6. C’est ce qui fait toute la poésie du CLCD, dont beaucoup d’articles seraient plus clairs si on les remplaçait simplement par les phrases : « On se comprend » ou « On fait comme on a toujours fait ». Als een partij minder kandidaten heeft dan zetels, gaan de niet toegekende zetels naar andere partijen door verder quotiënten te berekenen en te sorteren 12 (art. 56, lid 4). Si un parti a moins de candidats que de sièges, ses sièges en excédent sont attribués aux autres partis en poursuivant plus loin le calcul et le classement de quotients 13 (art. 56, alinéa 4). Als een partij minder kandidaten heeft dan zetels, gaan de niet toegekende zetels naar andere partijen door verder quotiënten te berekenen en te sorteren 14 (art. 168, ook district volgens art. 175).
S’il y a groupement de liste dans le district, le bureau de district détermine le diviseur électoral par division entière du total des votes valables par le nombre de sièges à pourvoir (L4145‑6, § 3).
La fraction électorale de chaque liste est le résultat de la division de son chiffre électoral par le diviseur électoral. La liste reçoit autant de sièges que la partie entière de sa fraction électorale (L4145‑7, § 2). Toutes les données et tous les résultats de ces calculs sont communiqués au bureau d’arrondissement (L4145‑10, § 3).
Le bureau d’arrondissement procède le lendemain à 13 heures à une répartition complémentaire des sièges entre les groupes et listes isolées qui ont atteint le seuil de 66 % du diviseur électoral; voir détails en L4145‑17 et suivants. Voir aussi les instructions pratiques aux présidents de bureau. Il s’agit d’un calcul de type D’Hondt sur le chiffre électoral du groupe, mais compte tenu des sièges déjà obtenus. Les restes de voix (du premier tour) de chaque liste du groupe interviennent alors pour déterminer à quelle liste de district iront les sièges obtenus par le groupe (L4145‑20).
Notes
1.
De même, il y a parmi les particules élémentaires les bosons de spin entier et les fermions de spin demi-entier.
2.
Pour ceux qui veulent réaliser des simulations, je donne (sous toutes réserves) un modèle de calcul page suivante.
3.
En cas d’ex-æquo, voir les articles L4145-9 et L4145-11
4.
Om simulaties te doen geef ik (onder voorbehoud) een berekeningssjabloon op volgende pagina.
5.
In geval van ex æquo lees lid 3 dezelfde art. 56.
6.
Pour ceux qui veulent réaliser des simulations, je donne (sous toutes réserves) un modèle de calcul page suivante.
7.
En cas d’ex æquo voyez l’alinea 3 du même art. 56.
8.
Om simulaties te doen geef ik (onder voorbehoud) berekeningssjablonen op volgende pagina.
9.
In geval van ex æquo zie verder in art. 166.
10.
In geval van ex æquo zie art. 180.
11.
Dans mon modèle de calcul (page suivante), je limite, pour chaque parti, le nombre de quotients au nombre de ses candidats. Cela conduit au report automatique aux autres partis des sièges qu’une liste incomplète aurait en trop.
12.
In mijn berekeningssjabloon (volgende pagina) beperk ik voor ieder partij het aantal quotiënten bij het aantal kandidaten. Zo gaan automatisch naar andere partijen een teveel van zetels van een onvolledige lijst.
13.
Dans mon modèle de calcul (page suivante), je limite, pour chaque parti, le nombre de quotients au nombre de ses candidats. Cela conduit au report automatique aux autres partis des sièges qu’une liste incomplète aurait en trop.
14.
In mijn berekeningssjablonen (volgende pagina) beperk ik voor ieder partij het aantal quotiënten bij het aantal kandidaten. Zo gaan automatisch naar andere partijen een teveel van zetels van een onvolledige lijst.
Dominique Meeùs. Date: 2012 à 2017